AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité »
Invité

MessageSujet: Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.   Mer 30 Sep - 20:44

Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.
[ Titre complètement hors contexte ... Ou pas x) ]


    Les cours se suivaient, toujours aussi monotones depuis le début de l'année. Lorelaï se demandait parfois pourquoi elle faisait prof', surtout avec des élèves aussi idiots. Les garçons ados la considéraient plus comme la prof canon qu'on doit absolument se faire avant la fin de l'année tandis que les jeunes filles étaient complètement insolentes à son égard, à la limite de la jalousie. Les mathématiques étaient sa passion, les livres et apprendre étaient ses passions, les élèves étaient sa passion. Elle avait choisit ce travail en espérant être bien vu par ses élèves et les autres professeurs. Si ces derniers la considérait à peu près comme une égale, ce n'était pas la même avec les ados qu'elle avait face à elle. Lorelaï croyait que leur faible différence d'âge les rapprocherait et qu'il serait beaucoup plus agréable de donner des cours à ses élèves. Certes, ils se sentaient proches d'elle, mais les garçons un peu trop, justement, et les filles pas assez. Lorelaï ne connaissait pas ça, elle n'avait jamais été extravertie et expansive, elle restait enfermé dans ses bouquins et n'avait pas vu les années passées. Avec le temps, elle commençait peut-être à regretter de ne pas s'être amuser à draguer le prof de français qu'elle avait au lycée, ou bien parler de voyages avec sa prof d'anglais. Elle cherchait une familiarité qu'elle n'avait pas eut avec ses propres professeurs.

    Lorelaï marchait dans le centre ville assez désert en ce début de journée. C'était mercredi, elle n'avait pas cours. Elle se baladait dans la ville, sillonnant les rues selon ses envies, s'arrêtant devant une boutique de chaussures ou devant une librairie pour voir les nouveaux bouquins sorties depuis la dernière fois qu'elle était passé. Lorelaï portait un simple jean qui lui allait assez bien et un T-shirt rouge à bretelles. Son sac à main noir, qu'elle tenait fermement de sa main droite, suivait ses mouvements avec entrain. Ses cheveux, laissés libres, tombaient merveilleusement bien sur ses épaules. Lorsqu'elle en eut assez de marcher sans but dans ces rues interminables, Lorelaï trouva un banc bien placé et s'y assit. Il y avait une place munie de plusieurs lampadaires, éteints à cette heure-ci de la journée. Des mères discutaient entre elles toute en regardant leurs enfants jouer à des jeux qu'elle ne saurait expliquer. Ils étaient tous bien habillés, remarqua Lorelaï, et malgré leur jeune âge et leur maladresse passagère, ils possédaient déjà toute la prestance de leurs mères respectives.

    La jeune fille remarqua une petite fille assise sur un banc, elle aussi, tout près d'elle. La petite fille semblait pensive et absente, comme si elle s'était réfugié dans un monde à elle. Elle se demandait si elle aussi appartenait à cette horde d'enfants que les deux femmes avaient emmenés avec elles.
    Lorelaï se contenta de la regarder. C'était une jolie rouquine, avec des traits fins et tendres, tout à fait charmants. Elle paraissait sensible et un peu perdue. Mais Lorelaï n'aimait pas qu'on s'occupe de ses affaires, elle n'allait pas s'occuper des affaires des autres. Surtout de ceux d'une petite fille, qui n'avait sûrement pas besoin de son aide. Cela dit, la fillette paraissait perdue, Lorelaï l'aurait juré. Elle continua de l'examiner en silence, sans rien dire. L'enfant se rendrait compte, à un moment où l'autre, que quelqu'un la regardait. C'était pareil dans ses cours de maths, lorsqu'elle fixait ses élèves, ils redressaient tous la tête à un moment où l'autre. Peut-être ferait-elle pareil, elle aussi.

    [ Pour Patou, au fait ...
Revenir en haut Aller en bas
« Invité »
Invité

MessageSujet: Re: Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.   Sam 10 Oct - 0:22

    [ Bon, euh, Up, qwah >.< ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 189
Age : 27
Crédits : (c) Escape || (c) Obsession27.
PUF : Champi.
Avatar : Ashley Greene.

MessageSujet: Re: Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.   Sam 10 Oct - 12:09

    [ On dirait pas comme ça, mais Patou est bourrée de travail x). Et elle a plein de rps à la bourre déjà. Donc laisse lui un peu de temps xD. ]

_________________
    Aussi insaisissable qu’un songe, il est vain d’essayer de retenir qui ne veut s’attacher.
      « Playground school bell rings again
      Rain clouds come to play again
      Has no one told you she's not breathing ?
      Hello i'm your mind giving you someone to talk to
      Hello
      »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il existe quelque part un endroit de rêve et de plénitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives.-