AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Incarner un poste vacant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Narrateur »
JE SUIS LE PNJ
i'm a the one who know everything
Messages : 19
Age : 2017

MessageSujet: Incarner un poste vacant.   Ven 1 Jan - 23:25

    Bonjour/Bonsoir et bienvenue sur Alchimy !

    Si vous lisez ceci, c'est qu'un de nos postes vacants vous intéresse et que vous aimeriez le prendre. Pour cela rien de plus simple, il suffit de suivre les indications données ci-dessous. Mais avant cela, vous devez savoir à quoi vous vous engagez avant de prendre un de nos personnages vacants, on n'est pas au Club Med ici.

    - Changement d'avatar non autorisé. Si la star et Machin, ne prenez pas Truc.
    - Vous vous devez d'être actifs. On ne demande pas de posts minimum parce que c'est débile comme système, mais si on remarque que vous passez en touriste sans rien faire, ou que vous avez tout bonnement déserté, votre personnage sera remis libre sans votre accord.
    - Vous n'êtes pas dispensés de respecter le règlement, et vous devez accepter le fait qu'un membre du staff, quel qu'il soit, vous dise non.
    - On ne donne pas nos pvs à n'importe qui, un test rp vous sera donc demandé. Mais pas sur n'importe quoi, sur quelque chose de bien précis, ayant un rapport avec la situation de votre personnage.
    - Dès que le Staff a accepté le fait que vous preniez un poste vacant, ce n'est pas fini ! Il vous faut maintenant aller vous présenter dans la partie prévue à cet effet, et si vous ne le faites pas, on récupère notre PV.

    Secte : Vous êtes seuls, sans le moindre compatriote à vos côtés. Racontez-nous ce moment.
    Rebuts : Vous survivez tous les jours. Racontez-nous une de vos journées mouvementées.
    Traqueurs : Vous venez de traquer un chat. Racontez-nous les circonstances et la fin.
    Humains : En passant à proximité d'un groupe de personnes, vous vous êtes senti très mal à l'aise, sans parvenir à vous l'expliquer. Racontez-nous cet étrange moment.

Spoiler:
 

_________________
[list]Ceci est un compte créé pour l'administration.
Merci de ne pas demander de sujets ou d'envoyer des messages.
Il y aura un non-retour immédiat.
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Age : 23
PUF : Kachilight
Avatar : David Tennant

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Mer 20 Jan - 19:04


    Personnage vacant demandé : Gabriel Gray.
    Groupe du personnage : Traqueurs.
    La morsure : Mewii ma belle ^^.
    Votre rp :

    « Déception.

    Rater, rater, rater. Trois jours sans manger, en dormant à peine, à courir, chercher, pister, pour un résultat pareil ?! C’était terriblement décevant. Cet ennemi faible lui avait filé entre les doigts, disparu, pouf, d’un coup, alors qu’il avait tant travaillé pour tenter d’attraper cette chose qui aurait du être impuissante face à lui ? Mauvais pour l’ego tout ça. Tout n’avait été que du temps perdu, et maintenant que devait-il faire ? Retourner chez lui les mains dans les poches, sans se retourner, en se disant qu’il l’aurait la prochaine fois ? Non, non, certainement pas. Il l’aurait, oui, mais pas la prochaine fois. Il refusait de tout laisser tomber, quoi qu’au fond, il aurait bien voulu retrouver son lit. Roh, non, non et non. Il fallait qu’il se montre puissant, si l’on peut dire, sur de lui et inépuisable, afin de prouver que ce serait lui et personne d’autre qui prendrait la place d’Alpha quand l’actuelle meneuse mourait ou abandonnerait son rôle, ce qui n’était, hélas, pas prêt d’arriver. Cela n’empêche qu’il était meilleur que les deux autres Bêta, et notre Gabriel comptait bien le prouver, de quelque manière que ce soit. L’homme tourna et retourna son couteau de poche dans sa main. Il n’aimait pas son arme de service, tuer un membre de la Secte avec ne produisait aucune satisfaction – sinon d’avoir tuer un des leurs – tandis que le couteau si. On sent la lame s’enfoncer dans la chair, le sang s’échapper de la plaie et on en passe. Non, Monsieur Gray n’est pas psychopathe, c’est juste une affaire de goût, rassurez-vous donc. Allez, désormais il fallait se remettre en route, ne pas baisser les bras et retrouver le chat. Le chat dont il allait se débarrasser, sans aucun état d’âme, la lame plantée dans le cœur.

    Tu es là. Tu n’étais pas si loin que ça en fait. Il avait désespéré pour rien. Et toi, qu’as-tu fait ? Tu as cru que tu lui avait échappé. C’était une erreur. Maintenant, tu es là, adossé au mur de ce cul-de-sac, tu ne sais pas t’échapper. C’est fini pour toi. Un ennemi de moins, les Traqueurs seront contents. Tu as peur ? Tu as raison. Tu n’as pas été assez rusé pour t’enfuir comme il le fallait. Dommage … Et tant pis pour toi.

    La satisfaction est bien plus agréable que la déception, c’était clair. Il préférait bien plus être ainsi, que presque sur le point d’abandonner sa traque. Il avait finalement réussi. Désormais la pointe du poignard – ou couteau, à vous de voir – était enfoncée dans le corps encore chaud, qui s’éteignait peu à peu. Dans le regard du chat sous sa forme d’homme passa la peur, puis le désespoir, avant que la lueur ne s’éteigne. L’attente en avait valu la chandelle. Ca n’avait pas été vain de faire tant d’efforts, et il devait avouer que ce chat était plutôt doué pour distancer les traqueurs. Mais, ça n’avait pas été assez. Pour le plus grand bonheur de Gabriel, qui ne put pas vraiment s’empêcher de lâcher froidement un « désolé » légèrement moqueur à l’intention de sa victime qui ne pouvait l’entendre - oui l'est morte, héhé. Quelques fois, il n’avait pas pu s’empêcher d'infliger des souffrances avant de tuer, ici il avait été plutôt gentil, huhu. Bref. Enfin il pourrait retourner chez lui, et prendre un ou deux jours de repos, avant de reprendre le travail, encore plus motivé de faire disparaitre la Secte. La guerre n'était pas finie, hooo non.

    Satisfaction. »




    Sorryyyy, c'est pas génial x___x
    Et je suis sûre qui a des fautes d'ortho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 189
Age : 27
Crédits : (c) Escape || (c) Obsession27.
PUF : Champi.
Avatar : Ashley Greene.

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Mer 20 Jan - 19:18

    Bon, on va faire comme si je ne te l'avais pas réservé et que je ne t'ai pas du touuut guetté sur msn pour te gueuler que ton Zachary Quinto t'attendait patiemment, et je n'ai pas non pluuus mis qu'il était pris.
    Alors tu peux le prendre, très bon rp. ^^

_________________
    Aussi insaisissable qu’un songe, il est vain d’essayer de retenir qui ne veut s’attacher.
      « Playground school bell rings again
      Rain clouds come to play again
      Has no one told you she's not breathing ?
      Hello i'm your mind giving you someone to talk to
      Hello
      »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Age : 23
PUF : Kachilight
Avatar : David Tennant

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Mer 20 Jan - 19:33


    Nan, nan, Champi ne me l'a pas réservé, et n'a pas eu la patience de m'attendre, voyons 8D
    Merci, merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 189
Age : 27
Crédits : (c) Escape || (c) Obsession27.
PUF : Champi.
Avatar : Ashley Greene.

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Jeu 21 Jan - 16:36

    Personnage vacant demandé : Lyra Raven.
    Groupe du personnage : Traqueuse.
    La morsure : Gnap gnap.
    Votre rp : Finalement je vais le faire, histoire de montrer l'exemple.

    Etrange impression que d’être seul dans un grand appartement. Le silence se faisait pesant. Et fut brisé par un tintement de clé dans un pot en verre. Quelques pas se firent entendre. Baskets ? Parfaitement. Et une voix s’éleva, claire et fraîche.

    « C’est moi, je suis rentrée ! »

    Pas de réactions. Etrange, généralement quand je rentrais à la maison, je trouvais Amy en train de manger et Alice en train de jouer avec le chat, ou en train de colorier. Et là, rien du tout, quelle étrangeté, quel vide ... Avisant un bout de papier qui traînait, scotché au panneau de bois à hauteur de mes yeux, je m’approchai pour lire. Ah, Amy était à un shooting et Alice partie à la bibliothèque, chercher je ne sais quel livre qu’elle n’avait pas trouvé dans la mienne. Je posai mes affaires dans ma chambre et allai m’affaler dans le canapé, réprimant du même coup une grimace. Je portai la main à mon épaule, où une jolie trace de patte apparaissait. Non, pas câlin avec un chat qui a sali le haut, mais une trace de pattes, griffes sorties, quatre traits parallèles qui me faisaient un mal de chien. Rectification, un mal de loup. Mais quel con ce chat aussi, de se balader au vu et au su de la population ! Je l’avais croisé en sortant de l’université, rentrant chez moi. Là, devinez ce que je vis, un jeune homme d’à peu près vingt-cinq ans qui eut la bonne idée de se transformer en chat, juste sous mes yeux ! Je confiai donc mes affaires à Annie qui arrivait derrière moi, passai dans une ruelle attenante, et me transformai immédiatement en gros loup noir et blanc ressemblant à un chien-loup très imposant plus qu’à un loup pur race. Et d’un coup, le gros loup – du moins la grosse louve – que j’étais bondit de la ruelle pour traverser la route, de sa foulée souple, rapide et élastique, rejoignant le chat en à peine deux secondes.

    Et en fait c’est là que ça s’était corsé. Le chat m’aperçut et partit brusquement en courant, je le suivis donc, silencieux, sans aboyer, ignorant les passants qui se poussaient précipitamment pour ne pas se prendre ce qu’ils pensaient être un chien en pleine tête. Je zigzaguai donc entre les piétons et les voitures, pistant le chat qui sentait son heure proche. Et brusquement il sauta sur un tonneau et grimpa sur les toits, pensant que je ne le suivrais pas. Dans tes rêves, boule de poils ! Ignorant le tonneau, je bondis pour crocheter le bord du toit et grimper ... Pour reprendre ma course effrénée. Je finis par bloquer la route du chat, qui me sauta dessus pour attaquer les yeux, mais je me déportai et il ne touchait donc que mon épaule. D’un coup de patte puissant, je le lançai à terre avant de lui tomber dessus et approcher ma gueule de la sienne, grognant comme une vraie tueuse, comme dans les vieux films en noir et blanc qui ne me passionnaient pas tant que ça. Le chat miaula et s’immobilisa. Je posai une patte sur sa gueule pour le faire taire et dressai l’oreille. Mince, Annie avait prévenu la meute, j’entendais le gamma arriver en courant pour le cas où j’aurais été blessée. Je m’approchai du chat, et d’un claquement de dents ... Je fendis le vide, écarta les pattes et poussa le chat pour qu’il s’en aille, et vite, le prévenant du regard qu’il n’aurait pas autant de chance. Puis j’étais ensuite revenue vers les deux qui arrivaient, ignorant le félin derrière moi, et j’étais ensuite rentrée chez moi.

    Saloperie de chats, peuvent pas faire un peu attention des fois ?

_________________
    Aussi insaisissable qu’un songe, il est vain d’essayer de retenir qui ne veut s’attacher.
      « Playground school bell rings again
      Rain clouds come to play again
      Has no one told you she's not breathing ?
      Hello i'm your mind giving you someone to talk to
      Hello
      »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Age : 25
Crédits : (c) Smash-Ocicat
PUF : Pooky [ Double Compte : Lou Wells ]

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Sam 13 Fév - 22:15

    Personnage vacant demandé : Djaï Kusano
    Groupe du personnage : Secte.
    La morsure :Validé par Lyra.
    Votre rp :

      Il était tard. Surement minuit passé où tout du moins dans les alentours. C'était un pari débile. Vraiment débile, pensais-je. Seulement je ne pouvais rien reprocher à personne puisque ce "pari débile" je l'avais fait toute seule. Oui, cela pouvait paraître étrange mais les défis sous une forme d'auto-mise à l'épreuve était pour moi une façon de me montrer ce que je valais. La frénésie, l'excitation, la peur, le danger, tout ça faisait monter en moi l'adrénaline & ça me plaisais.
      Ce soir là, je rentrais chez moi. Il me tardais de me retrouver sous ma couette moelleuse, un bol de thé fumant aux bords des lèvres. Malheureusement ce moment n'étais pas encore arrivé. Il me fallait traverser les ruelles sombres et dieu sait que c'est un des endroits les plus fréquenté des traqueurs. Le froid gambergeant s'engouffrait avec force sous mes vêtements et je m'empressais de fermer la fermeture éclair de mon blouson en cuir, rentrant le nez sous mon écharpe de laine. Les mains dans les poches je pressais le pas. Quelques flocons de neige commençaient à tomber et ceux qui venait à se poser sur moi fondaient instantanément. Malgré l'absence de vent, je sentais l'odeur des traqueurs. Mon coeur s'emballa. J'étais seule. En territoire ennemi... J'essayais de garder mon sang froid. D'habitude nous étions toujours deux ou trois mais jamais seul. Les membres de la Secte savaient pertinemment que c'était insensé de se balader seul au beau milieu de traqueurs. C'était de la pure folie.
      Mais par malheur, passez devant les ruelles était l'unique moyen de rejoindre mon appartement. Longeant les murs, je restais à l'affût du moindre bruit. Ce n'était pas le moment d'être pris en chasse. Pas du tout le moment.
      Des éclats de voix; puis le silence. Retenant mon souffle, je pilais net à l'angle d'une rue. Presque écrasée contre les murs de pierres des bâtisses, je me terrais dans l'ombre. Les voix reprirent. C'était celles des traqueurs. Il n'y avait aucun doute. Je cherchais la présence d'un membre de la Secte, en vain. Cherchant à taton mon couteau à cran d'arrêt, j'essayais d'établir un plan afin de traverser la rue sans me faire voir. Je risquais en coup d'oeil là d'où provenait les bribes de mots. Ils étaient trois. Qu'ils ne soient pas en surnombre me rassura quelque peu mais cela ne m'indiquais toujours pas comment rentrer chez moi.
      J'attendis encore comme ça pendant cinq minutes qui le parurent une éternité puis les ruelles replongèrent dans le silence. Ils étaient partis. Je poussais un immense soupir de soulagement. Je continuais ma route en marchant d'un pas tellement rapide qu'on aurait pu croire que je courrais.
      Arrivé devant l'immeuble où je résidais je fus pris d'un fou rire. Les nerfs venaient de me lâcher. C'est nerveux, ne cessais-je de me répéter pendant que je riais toujours. Ouvrant la porte, je jetais les clefs sur la table basse de l'entrée et m'affalais quelques mètres plus loin sur le canapé. Sur le dos, les mains derrière la tête, je me remémorais la scène que je venais de vivre. J'avais vraiment été bête sur ce coup là. [b]Stupide adrénaline... !/b] marmonnais-je tout bas. Je me promis de ne plus recommencer et fermais les yeux.




Dernière édition par Djaï Kusano le Dim 14 Fév - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 189
Age : 27
Crédits : (c) Escape || (c) Obsession27.
PUF : Champi.
Avatar : Ashley Greene.

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Dim 14 Fév - 0:10

    Re ma p'tite Pooky, sympathique le rp ! Néanmoins il y a des choses à modifier. ^^
    Les félins ne sont pas au courant que les Bêtas/Alpha des traqueurs peuvent cacher leur aura. M'enfin c'est tout, tu m'édites ça et tu peux aller te présenter, je te mets ton personnage en pris

_________________
    Aussi insaisissable qu’un songe, il est vain d’essayer de retenir qui ne veut s’attacher.
      « Playground school bell rings again
      Rain clouds come to play again
      Has no one told you she's not breathing ?
      Hello i'm your mind giving you someone to talk to
      Hello
      »


Dernière édition par Lyra Raven le Dim 7 Mar - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Age : 25
Crédits : (c) Smash-Ocicat
PUF : Pooky [ Double Compte : Lou Wells ]

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   Dim 14 Fév - 0:16

    C'est bon j'ai édité tout ça : D
    Merci, je pars faire ma présentation maintenant (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

MessageSujet: Re: Incarner un poste vacant.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Incarner un poste vacant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives.-